Vous êtes ici : Accueil  - Actualités

LES FLEURS DU VIVANT, ÉCOLE DE VIE ET D'ACTION, SUR UN AN EN RÉSIDENTIEL

01 mars 2018

 

Rentrée 2018-2019

LES FLEURS DU VIVANT

école de vie et d’action pour jeunes en quête de sens
Formation d’un an en résidentiel




Dans le cadre de l’Université A Ciel Ouvert, une formation d’un an, en résidentiel, est proposée aux jeunes* en quête de sens. Cette année peut être considérée comme une année de réflexion, de discernement et d’ouverture, avant de s’engager dans la vie professionnelle et sociale.

Tous les élèves suivent un tronc commun d’enseignements et de pratiques, en même temps qu’à travers leur travail bénévole (4h/jour) ils mettent en œuvre les enseignements et s’exercent à divers métiers. Ils sont amenés progressivement à repérer les activités qui les intéressent le plus, et ils y consacreront de plus en plus de temps et d’énergie.

Ils pourront choisir de s’investir dans l’une ou l’autre des sept spécialités où nous pouvons les accompagner pour un approfondissement et une éventuelle professionnalisation. La pédagogie de l’école est très individualisée.

Lire la suite en téléchargeant une brochure de 4 pages ici.

L’école compte 6 à 12 élèves.
Adresser votre demande à : alain.chevillat@acielouvert.org

 * de 18 à 30 ans

 

Les Fleurs du Vivant, concrètement …


L’année scolaire commence pour nous le vendredi 2 septembre 2018 (après midi) pour se terminer le vendredi 30 août 2019 (soirée).

L’esprit

- L’année est conçue dans un esprit de retraite. Nous sommes coupés de l’agitation du monde, de la fièvre consumériste et des addictions numériques. Elle est néanmoins entrecoupée de trois périodes de « vacances » de 9 jours : en décembre, en mars, en juin où l’on peut retourner dans sa famille. Il y a une journée de « pause » par semaine, vécue sur place.
Les parents sont les bienvenus pour venir visiter leur enfant quand ils le souhaitent, sans que cela doive toutefois modifier le planning quotidien des jeunes.

- Les journées sont bien structurées. Elles commencent (7h à 8h) et se terminent (18h à 19h) par des pratiques de yoga, chant, méditation.
Il y a trois sortes de semaine :
•    semaine « classique » : avec cours le matin, atelier l’après midi, et 4h de seva dans la journée.
•    semaine  « stage » : l’élève est inscrit à un stage qu’il suit pleinement avec les autres stagiaires.
•    semaine « seva » : le seva est dominant. Cela correspond à des périodes particulières, généralement de chantiers collectifs.

Dans le détail il y a beaucoup de cas particuliers, car on saisit les opportunités de visites d’intervenants, et on fait face aux nécessités qui surgissent. Cela fait un entrainement à l’adaptabilité !

Le cadre

- L’année est consacrée entièrement à l’étude et la transformation personnelle. Tout ce qui peut détourner de ce qui doit être la préoccupation unique est écarté.
- La création de relations intimes entre élèves n’a pas sa place, et les relations sexuelles sur le site sont interdites.
- Les portables doivent rester dans les chambres pour des usages exceptionnels, et les ordinateurs personnels sont interdits. Pour des besoins particuliers, un ordinateur du Centre peut être utilisé.
- L’écoute de musique avec écouteurs et le visionnement de films sur internet sont interdits. Nous ferons ensemble, beaucoup de musique et visionnerons ensemble, beaucoup de films sur lesquels nous partagerons. Vous êtes invités à apporter vos instruments.
- La détention et l’usage de drogues, alcool, tabac sont interdits sur le Domaine.
- L’usage systématique de médicaments (antidépresseurs, somnifères…) doit être déclarée avant l’inscription.



Vie quotidienne


-Les élèves sont en général en chambres à trois, avec salle de bain complète. Les bâtiments ont été construits spécialement pour l’école et sont confortables et adaptés.
-La nourriture est végétarienne incluant les œufs et laitages. Un régime sans œufs, gluten et lactose peut-être aménagé sur demande.
-Les élèves vivent en autogestion, préparent leurs repas, font la vaisselle, assurent l’entretien des lieux. Ils sont chez eux, respectant néanmoins les cadres posés par l’école.
-Les élèves doivent prévoir des vêtements correspondant aux saisons, en pensant qu’ils passeront beaucoup de temps dehors et notamment au jardin.
-Les draps sont fournis mais pas les serviettes de toilette.
-Il est possible de laver son linge sur place. Une buanderie permet lavage, séchage, repassage.
-Une bibliothèque est à la disposition des élèves, en même temps qu’un grand choix de vidéos.
-Deux accessoires sont indispensable à apporter : un réveil et une lampe de poche.

Argent

-Il est demandé 390€ de pension et 100€ de frais pédagogiques par mois. C’est un prix forfaitaire et il n’est pas tenu compte  d’absences éventuelles (vacances, maladies, voyage). Ces 490€ mensuels sont à régler avant le 5 de chaque mois.
Ceci n’inclut pas le coût du voyage à l’étranger. Cette somme couvre tous les besoins sur place, sauf bien sûr les besoins personnels, s’il y en a.

Initiations

Quatre initiations sont proposées au long de l’année :
1. Un mois de restrictions de tous ordres pour solliciter le contrôle des sens et la maitrise de l’esprit. Cela concerne la nourriture, l’usage des portables, la parole, des pratiques d’endurance.
2. Un voyage initiatique de 15 jours dans le désert ou en Inde, selon les personnes, leurs besoins et leurs capacités.
3. Trois jours de solitude et semi-jeûne en pleine nature, sous tente, avec des restrictions particulières.
4. Deux mois (en été) de mise en responsabilité dans une situation exigeante où l’élève doit se dépasser, sans garde-fou.

Le grand voyage

- Un voyage dans le désert ou en Inde sera proposé à chacun en fonction de ses désirs et possibilités.
- Il est demandé à l’élève de payer la moitié du prix du voyage, l’école assurant l’autre moitié.
Ce voyage est un grand moment pour les jeunes, et ils s’y préparent intensément.



Et ensuite...

Apres une telle année de retraite l’élève sera structuré et harmonisé, il aura développé diverses qualités dont l’adaptabilité, l’habilité dans l’action, le contentement, la concentration, et aura peut être découvert l’activité dans laquelle il voudra engager sa vie.
Plusieurs possibilités s’offrent alors à lui :
•    reprendre des études. Leur chance de succès aura été décuplée après l’expérience des Fleurs.
•    rentrer directement dans la vie professionnelle avec le bagage acquis. C’est ce que font beaucoup.
•    faire une deuxième année aux Fleurs, afin de poursuivre le processus de changement amorcé. C’est souvent un besoin important, car une année pour une telle transformation et son ancrage, c’est court. Pendant cette deuxième année les élèves touchent un salaire minimum et encadrent les élèves de 1ère année tout en poursuivant leur formation.

Un certificat de fin d’études est remis à chaque élève ayant été au bout de sa scolarité avec succès.


Autres actualités

Le domaine de Chardenoux accueille prochainement Julie Breukel Michel pour une formation de Lu Jong - yoga de guérison tibétain...

Alors ? L'Ayurvéda, c'est pour tout le monde ou seulement pour les habitants de l'Inde ? Dr Partap Chauhan répond.

Le Domaine de Chardenoux recherche une "maîtresse de maison"  - voir le descriptif.

Eh bien, dansez maintenant...  Qu'est-ce qu'un saptah dansant, cette touche finale de joie des programmes liées à la tradition de l'Inde ?