Chant et rythme naturels - Aux sources de la Méditerranée, de l’antiquité à nos jours

- Catherine Braslavsky et Joseph Rowe - Joseph Rowe -

Du 11/08/2019 au 16/08/2019 - Pierre Chatel
Stages et retraites


PrésentationEn pratiqueIntervenantPRIXS'inscrireLieu
Présentation :

Ce stage s’adresse à tous ceux  qui ressentent que la voix et le rythme peuvent éveiller en nous ce qu’il y a de plus profond, et que l’on peut qualifier de sacré. C’est une merveille en soi que nous puissions, grâce aux vibrations sonores et à leur harmonisation, découvrir et vivre cet espace intérieur de partage et d’élévation. Personne ne peut expliquer pourquoi la musique est thérapeutique, au sens antique du terme, mais nous pouvons l’éprouver au cœur du moment présent.

Cette semaine de retour aux sources sera dédiée à ces traditions sacrées qui sont nées sur les bords de la Méditerranée, se sont croisées et fécondées mutuellement au cours des millénaires.  Les civilisations de l’Age de Bronze, la Grèce antique puis orthodoxe, l’Egypte, le royaume de Salomon, les troubadours de l’Europe de l’Ouest, la voie soufie de Rumi, l’Afrique du Maghreb… Toutes ces grandes traditions contiennent des pratiques qui peuvent nous inspirer aujourd’hui par leur beauté et leurs sagesses.

Chemin faisant nous utiliserons certains textes magnifiques et trop peu connus, qui ont été découvert dans les  sables d'Egypte en 1945 à Nag Hammadi.  Parmi les joyaux de cette bibliothèque supprimée par les orthodoxies, on  trouve l’Evangile de Thomas, avec les paroles du Jésus gnostique; l'Evangile de Marie-Madeleine, où elle révèle les enseignements que son Rabbin Yeshoua lui a révélés à elle seule; ou encore l'étonnant Tonnerre esprit parfait, révélation antique d'une sagesse féminine révolutionnaire. Nous nous inspirerons aussi des textes de sages gnostiques de différentes traditions, tels Yehuda Halevi, El Hallaj, et Rumi— textes qui nous parlent directement de la gnose, au sens universel d’Henri Corbin, ce grand spécialiste du sacré : la Connaissance par identité.

La semaine se déroule avec six à sept heures de pratique musicale par jour (plus des temps libre de pratique selon le groupe) comprenant de multiples exercices qui abordent la voix et le rythme  sous tous ses aspects (physiques, émotionnels, intellectuels, spirituels…)

Parmi ces exercices et selon le groupe:
- écoute locale et écoute globale (pour arriver à l’écoute intégrale
- pose de la voix et du souffle par la détente et l'éveil aux sensations, au sentiment, à l’attention

- introduction aux chants et rythmes derviches
- introduction au mantra ou zikr au sens universel : des mantras non seulement en sanskrit, mais en hébreu, en arabe, en grec, en yorouba…

- exploration du chant libre ou "toning"
- pratique des harmoniques, dites “ADN de l’harmonie musicale”

- apprentissage du bendir, darabukka, djembé, et autres percussions traditionnelles

- marier les rythmes, la voix et le mouvement
- improvisation ensemble et seul, a capella et sur rythme

- pratique du chant grégorien et autres chants médiévaux européens
- dissoudre la peur de s'exprimer, d'improviser, de créer, en toute confiance

- méditations guidées, pour nous libérer du bavardage mental
- jeux vocaux, rythmiques, théâtraux

- séance de “paléo-messe”, une expérience néo-tribale collective
- découverte d’autres rythmes traditionnels (africains, arméniens, arabes, etc...)

Cette approche ne nécessite pas de connaissances musicales particulières et les débutants comme les musiciens confirmés sont les bienvenus.