La science intégrale, approche globale de la réalité

- Andréas Freund -

Du 28/11/2020 au 29/11/2020 - Domaine de Chardenoux (Saône et Loire)
Stages et retraites


PrésentationEn pratiqueIntervenantPRIXLieu
Présentation :

   

La Science Intégrale, une approche globale de la réalité

Notre société souffre d’un malaise profond qui trouve son origine dans le conflit entre les évènements extérieurs et notre réalité intérieure, vécus en opposition.  Cette disharmonie entre deux aspects de la réalité n’est pas naturelle mais due à un conditionnement du regard qui empêche une perception globale et objective. Selon la science spirituelle, sacrée, initiatique, la Réalité véritable est invisible, indescriptible et même impensable. Tout ce qui est visible et palpable n’est qu’illusion ou maya. La science occidentale dit le contraire. Elle prétend qu’est réel uniquement ce qui est mesurable physiquement et que toute métaphysique est donc irréelle ou imaginaire. Actuellement l’opposition des deux courants spirituel et matérialiste commence à s’effacer. La tendance post-matérialiste non seulement suggère mais exige une vision globale qui inclût et harmonise ces deux approches si nous voulons passer à travers la crise qui se manifeste à tous les niveaux de notre monde. Il s’agit même d’aller au-delà d’une conciliation de ces deux quêtes de la vérité et d’entrer dans une compréhension globale de la création.

Pour la Science Intégrale la réalité, expression de la vérité, n’est ni un seul espace-temps manifesté (sciences naturelles classiques), ni un seul univers au-delà et séparé de cet espace-temps limité (monde spirituel, religieux, métaphysique). Au contraire, la Science Intégrale ne définit rien, elle "infinit" pour ainsi dire. Elle accompagne en conscience le processus vibrant d’une création évolutionnaire, permanente et éternelle de mouvements dits "intriqués". Ce mouvement de la vie forme une unité inséparable contenant le monde invisible de tous les possibles et son écho, sa réalisation dans la multitude des manifestations visibles. Le créateur existe grâce à sa créature, observateur, révélateur et réflecteur de sa création. Inséparables de l’univers, nous nous berçons au rythme de son expansion et de sa contraction, suivons son déploiement et sa fermeture. Etant ses parties intégrales actives, nous générons l’aspiration lors de son inspiration et l’émergence lors de son expiration, le va-et-vient du souffle de l’âme cosmique agissant à tous les niveaux vibratoires, de la dimension subatomique jusqu’à l’espace galactique.

Les ateliers

Nous proposons un cycle d’ateliers où chaque atelier représente une unité complète. Il n’y a pas de niveau. Chaque atelier commence par un rappel des bases de la Science Intégrale et de son évolution actualisée, puis approfondit un ou plusieurs thèmes au choix des participants.

Un modèle spécialement conçu, basé sur la figure du huit, la lemniscate en position verticale, décrit la dynamique de la création depuis le big bang jusqu’au fonctionnement des particules élémentaires en passant par la vie de nos cellules. Il nous sert de point de départ pour devenir la compréhension à la fois pointue et globale, profonde et vaste des bases de la Science Intégrale et de ses implications dans la vie quotidienne.

Une compréhension mentale est utile, voire nécessaire, mais insuffisante. La pratique indispensable à l’intégration complète inclût les techniques psychocorporelles et psychospirituelles, l’utilisation des intelligences multiples (mentale, émotionnelle, physique), des exercices énergétiques, puis des méditations immobiles et en mouvement. Les ateliers accessibles à tous appliquent le principe de la cocréation de tous les participants qui fait émerger le savoir de chacune et de chacun de nous. L’expérience globale faisant appel à toutes nos facultés de perception est primordiale, au niveau individuel et collectivement car l’homme seul ne peut rien.

L’expérimentation de la Science Intégrale développe les capacités d’attention et d’(auto-) observation. Ainsi elle augmente l’acuité du discernement préalable aux actions justes. En la pratiquant, nos perceptions ponctuelles se transforment progressivement en révélations du fond réel et intemporel d’où elles émergent.  Passant de "cogito ergo sum", à "credo ergo sum" et de "creo ergo sum" à "amo ergo sum" et l’inversement nous vivons notre rôle de cocréateur en conscience.

 

Lien pour un covoiturage possible entre participants le :

27 novembre

- 13 février

- 4 juin

 



Autres dates : Du 13/02/2021 au 14/02/2021 à Domaine de Chardenoux (Saône et Loire)
Du 05/06/2021 au 06/06/2021 à Domaine de Chardenoux (Saône et Loire)